Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cher ami et camarade,

Je voudrais tout d’abord vous remercier pour l’envoi de votre questionnaire et du Livre noir des atteintes à la laïcité. Vous sollicitez mon point de vue sur cet ouvrage, le voici : je trouve remarquable et très positif qu’une association laïque comme la Libre Pensée ait pu faire les nouveaux inventaires laïques. Les sommes qui sont publiées sont tout simplement colossales.

Elles montrent deux choses: l’actualité du mot d’ordre républicain “ Fonds publics à l’Ecole publique, fonds privés à l’école privée ” pour rendre à la laïcité de l’Ecole et de l’Etat toute sa pertinence ; et la nécessité de sortir de l’Union européenne dont tout le projet et la politique sont d’essence cléricale et antagonique à la laïcité de l’Etat et de l’école. En effet, le cadre même des institutions de l’Union européenne est basé sur les traités actuels dont l’article 3 stipule qu’il s’agit d’un « régime assurant que la concurrence n’est pas faussée dans le marché intérieur », c’est-à-dire fondé sur la privatisation de tous les services publics sans exception ce qui est contraire à la laïcité.

Je n’ai pas répondu par oui ou par non aux questions 3 et 12 pour les raisons suivantes :
- la laïcité des institutions impose que, dans les médias publics, il n’y ait aucune place pour la diffusion des opinions religieuses ou antireligieuses. Sinon, c’est le modèle “ belge ” qui s’impose et il est contraire aux principes de séparation des Eglises et de l’Etat.
- Je suis résolument contre la Vème République et sa constitution. Je ne suis donc pas pour essayer de la rendre plus démocratique ou laïque. Je me prononce clairement pour l’abrogation de ces institutions réactionnaires. Bien évidement, dans le cadre d’une future constituante pour une future constitution, je me prononcerais résolument pour le retour à une véritable séparation des Eglises et de l’Etat.

Je vous souhaite vivement de continuer votre combat utile et nécessaire pour la défense de la laïcité.

Bien à vous,

Gérard Schivardi.


FEDERATION NATIONALE DE LA LIBRE PENSEE
10/12 rue des Fossés-Saint-Jacques 75005 PARIS
Tel : 0146342150 – Fax : 0146342184 – Courriel : ”Libre.Pensee@wanadoo.fr ”

- COMMUNIQUE DE PRESSE –

LA LIBRE PENSEE S’ADRESSE AUX CANDIDATS A L’ELECTION PRESIDENTIELLE

Paris le 19 mars 2007

Mademoiselle, Madame, Monsieur,

Vous êtes candidat(e) aux élections présidentielles de 2007. C’est pourquoi, la Fédération nationale de la Libre Pensée souhaite vous poser les questions ci-dessous auxquelles nous souhaiterions une réponse précise.

Vous trouverez ci-joint un exemplaire du Livre Noir des atteintes à la laïcité qui publie le rapport des inventaires laïques que nous avons réalisés après la grande manifestation laïque du 10 décembre 2005 et qui rend compte des États généraux de défense de la laïcité du 9 décembre 2006. Nous souhaiterions vivement avoir votre sentiment personnel sur le contenu précis de cet ouvrage.

Venons-en maintenant à nos questions. La loi du 9 décembre 1905 constitue le socle des libertés républicaines.

Nous vous en rappelons les deux articles fondamentaux :

Article premier – La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public.

Article 2 – La République ne reconnaît, ne subventionne, ne salarie aucun culte.

Depuis plusieurs années, des entorses de plus en plus graves à la loi sont constatées par les citoyens et menacent de se multiplier encore dans l’avenir selon les déclarations de certains candidats à la plus haute magistrature de l’État et aux postes de représentation populaire.

À la veille d’élections qui vont orienter la politique du pays pour les cinq ans à venir, et avant de se déterminer, la Libre Pensée veut connaître votre opinion en tant que candidat(e) sur un certain nombre de questions que vous trouverez ci-après.

Nous vous remercions par avance de vos réponses dont nous prendrons connaissance avec intérêt et qui seront publiées.

Cochez oui ou non. Merci.

1 – “La Laïcité est le ciment social qui permet à tous de vivre ensemble, quelles que soient les opinions et les croyances des uns et des autres. En plaçant l’Espace public au dessus des partis et des clans, elle met l’accent sur ce qui rapproche les Citoyens et non sur ce qui les sépare. Elle est la promesse d’une société tolérante, respectueuse de la liberté absolue de conscience, intransigeante quant à l’influence séculière des religions.” A. Simon.
Etes-vous d’accord sur ce texte ?
o Oui

2 – Êtes-vous pour l’arrêt de l’ingérence actuelle des religions dans l’espace public et l’application stricte de l’article 2 de la loi de 1905 ?
o Oui

3 – Êtes-vous d’accord pour accorder aux différents courants de pensée philosophique et de libre pensée un temps d’accès aux médias égal à celui dont bénéficient actuellement les religions ? Agirez-vous dans ce sens ?

4 – Condamnez-vous le rétablissement éventuel du délit de blasphème ?
o Oui

5 – La République étant constitutionnellement une et indivisible êtes-vous favorable à la fin des régimes concordataires dérogatoires dans les trois départements de l’est de la France ainsi qu’en Outre-mer ?
o Oui

6 – Êtes-vous pour l’abrogation des lois de Pétain sous le Régime de Vichy (15 février 1941, 8 avril 1942 et 25 décembre 1942) ?
o Oui

7 – Êtes-vous d’accord pour redonner à l’école sa mission d’Instruction publique à destination de tous les citoyens ?
o Oui

8 – Êtes-vous favorable aux financements publics de la seule École publique ?
o Oui

9 – Êtes-vous favorable à l’abrogation des lois anti-laïques Falloux, Vichy, Barangé, Debré, Guermeur, Lang, Jospin…) ?
o Oui

10 – Êtes-vous prêt à interdire aux fonctionnaires publics, astreints pendant leur service officiel à une stricte neutralité, l’assistance à toute cérémonie religieuse ?
o Oui

11 – Accepteriez-vous que soit remis au centre de chaque salle de classe la déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen du 26 août 1789 et son étude ?
o Oui

12 – Seriez-vous prêt(e) à intégrer dans la Constitution ou dans les autres à venir le texte suivant : ”Nul ne peut être inquiété en raison de ses origines, de ses opinions, ou croyances en matière religieuse, philosophique ou politique. La liberté de conscience est garantie par la neutralité de l’État à l’égard de toutes les croyances et de tous les cultes. Elle est garantie notamment par la séparation des Églises et de l’État, ainsi que par la laïcité des pouvoirs et de l’enseignement public.” ?

Recevez, Mademoiselle, Madame, Monsieur le candidat(e), l’expression de nos meilleurs sentiments et de notre profond attachement à la laïcité de l‘École publique et de l’État.

Pour la Libre Pensée,

le Président :
Joachim Salamero

Tag(s) : #Gérard Schivardi

Partager cet article

Repost 0