Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Face à l'islam, Le Pen prône la laïcité. Soit et face au christianisme, Le Pen prône quoi ? Toujours est-il que le FN donne toujours des gages aux catholiques traditionnalistes, bien que de façon de plus en plus discrète (une discretion de mise lorsque l'on veut ratisser large!). Car séduire cet électorat reste payant pour le FN, même si nombre de tradi ont déjà filé chez De Villiers.

Il faut sans doute lire la presse adressée aux militants fonrtistes pour comprendre que rien n'a changé au FN. 
Au FN il y a bien deux discours : un adressé aux militants face auxquels on sait toujours faire la différence par exemple entre un Français de souche et un "Français de papier" et réaffirmer les valeurs chrétiennes et provie et un discours qui se veut plus rassembleur, celui qui a cours dans les médias grand public. Dans ces derniers, il est de bon ton de parler laïcité. Les initiés sauront de quelle laïcité il s'agit... la même que chez De Villiers.


 

 

 Interrogé par le quotidien La Croix sur "le dynamisme de l'islam", le président du FN estime que "la laïcité est le moyen de faire respecter la loi commune par toutes les religions".

Jean-Marie Le Pen estime que la laïcité a le mérite d'obliger toutes les religions, en particulier l'islam, à respecter la loi mais souligne le rôle irremplaçable des religions pour la stabilité d'une société.

Dans une interview à La Croix, à paraître mercredi 21 février, le candidat du Front national ne "voit pas d'inconvénient à ce que les femmes musulmanes se promènent avec le voile" mais prône le respect du règlement qui prévoit d'avoir la tête nue à l'école.

"Les religions remplissent un rôle irremplaçable parce qu'elles apportent un élément de stabilité dans la société", souligne Jean-Marie Le Pen, pour qui le déclin de la pratique religieuse renforce aujourd'hui "un matérialisme latent."

Il estime que le "dynamisme de l'islam résulte moins de son prosélytisme que de la pression démographique."

"Efflorescence de mosquées-cathédrales"

Prié de dire comment il entend gérer cette poussée musulmane en France, le président du FN répond: "la laïcité est le moyen de faire respecter la loi commune par toutes les religions. Certains s'y plient naturellement. Ce n'est pas le cas de l'islam, qui devra sans doute être rappelé à l'ordre."

Jean-Marie Le Pen reproche ainsi à l'islam de favoriser une "efflorescence extraordinaire de mosquées-cathédrales."

Concernant le Conseil français du culte musulman, Jean-Marie Le Pen se prononce "contre l'organisation d'une hiérarchie musulmane que la religion musulmane n'a pas elle-même secrétée."

"Pour moi, la laïcité, c'est la neutralité, elle concerne non seulement les religions, mais aussi la politique, en particulier à l'école", insiste-t-il, soulignant que l'école n'est pas laïque "quand elle sert de vecteur à des enseignements politiques, politiciens ou subversifs."

Sur le voile
 

Jean-Marie Le Pen ne voit "pas d'inconvénient à ce que des femmes musulmanes se promènent avec le voile", ce qui a, selon lui, "l'avantage de rendre leur présence visible."

"Je crois que le voile ne prospère que parce qu'il est interdit", dit-il.

A l'école, en revanche, le dirigeant du FN estime "qu'il faut respecter le règlement qui prévoit d'avoir la tête nue" et demande aux fonctionnaires et enseignants d'être "eux-mêmes respectables dans leurs tenues et leurs comportements." (Reuters)

Tag(s) : #Jean Marie Le Pen

Partager cet article

Repost 0