Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Michèle Alliot Marie a franchi une nouvelle étape vers une candidature, installant son club de reflexion "le Chêne" à Paris et lançant, ce 31 octobre 2006, le site associé à l'association : Le Chêne (allusion à son livre "le chêne qu'on relève").

Invitée pour la quatrième fois à la Grande Mosquée de Paris à l'occasion de la rupture du jeûne du Ramadan, MAM rappelait début octobre qu'elle s'était toujours prononcée contre le communautarisme qui "fait privilégier le vivre entre-soi plutôt que le vivre ensemble". Cette semaine, elle répondait sur son site aux questions d'internautes abordant une fois de plus la question de la discrimination positive...


Comme j'ai récemment eu l'occasion de le dire, lorsque j'ai répondu à l'invitation du Recteur de la Grande Mosquée de Paris, à l'occasion de l'Iftar, je suis opposée à toutes les discriminations, qui sont à mon sens créatrices d'injustice.

Chacun a le droit, de vivre sa religion, de défendre ses convictions, de faire entendre sa voix, de ne subir aucune discrimination.

Je suis extrêmement vigilante face aux injustices nées des discriminations. Parce que je suis opposée aux discriminations, je refuse aussi la discrimination positive. Pourquoi ? Parce que les quotas introduisent toujours un doute sur la personne qui en bénéficie. Et ce doute même est une injustice qui entretient la discrimination.

La République attend et exige des représentants de l'autorité, qu'elle soit militaire, judiciaire, policière, administrative ou sociale, une égalité parfaite de traitement et de considération pour chacun des citoyens et des personnes qui résident sur notre territoire national.

Les origines, les traditions et les coutumes sont sources de richesse et de progrès pour la France. Les différences sont une chance, dès l'instant où chacun adhère aux lois de la République et à notre idéal national.

M.A-M

Tag(s) : #Michèle Alliot-Marie

Partager cet article

Repost 0