Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Encore un sondage qui casse les clichés ! Les musulmans sont à une très large majorité laïque et attachés à l'égalité hommes/femmes.
Les femmes sont plus conservatrices que les hommes.
Voir aussi le sondage les musulmans français sont plus tolérants que leurs voisins européens. Une réhabilitation du modèle français d' "intégration" ?

________________________________________________________________________
Les musulmans de France sont largement favorables à la laïcité et à l'égalité entre hommes et femmes, selon un sondage CSA à paraître jeudi dans l'hebdomadaire catholique La Vie.

Ce sondage, réalisé avant les propos de Benoît XVI sur l'islam, auprès de personnes se déclarant musulmanes est publié à la veille du Ramadan. Il met à mal quatre clichés qui voudraient que les musulmans soient misogynes, communautaristes, réfractaires à la laïcité et très pratiquants.

Les musulmans sont jeunes : un sur deux (49 %) a moins de trente ans (un sur six chez les catholiques).

91% sont favorables à l'égalité hommes/femmes. 94% sont d'accord pour considérer tous les individus de la même manière quelles que soient leurs croyances religieuses. 73% sont favorables au principe de la séparation de l'Etat et des religions.

Le mariage d'une fille musulmane avec un non-musulman paraît aujourd'hui acceptable à 69%. Les femmes sont plus rétives que les hommes envers cette idée (66% l'acceptent, 71% chez les hommes). Au total, 26% des musulmans y restent opposés et 31% chez les moins de trente ans.

La conversion d'un musulman au christianisme est acceptable pour 46% (45 % pas acceptable). Là aussi les femmes sont plus rétives que les hommes à cette idée (41% la trouvent acceptable, 51% chez les hommes). Chez les moins de trente ans, 51% trouvent l'idée pas acceptable (56 % chez les 18-24 ans, 39 % chez les 25-29 ans).

Côté pratique, 88% des musulmans observent le jeûne du Ramadan (94% chez les moins de trente ans), obligation pour les croyants et élément constitutif, culturel ou religieux, de la déclaration d'appartenance musulmane.

56% disent ne pas faire leurs cinq prières par jour. Les plus de cinquante ans sont 59% à les effectuer et chez les moins de trente ans 42% s'astreignent à cette obligation.

Globalement, 30% ne lisent jamais le Coran, mais 20% le lisent au moins une fois par semaine.

49 % ne vont jamais à la mosquée. 17% y vont au moins une fois par semaine (33% chez les plus de 50 ans) et à la différence de la fréquentation de l'église chez les catholiques, il s'agit d'une pratique essentiellement masculine.

Très peu (4 %) ont fait le pèlerinage à La Mecque, autre obligation, mais les trois quarts (76 %) rêvent de le faire un jour.

Le sondage a été réalisé du 17 avril au 30 août par téléphone auprès d'un échantillon représentatif de 513 musulmans issus d'un cumul de quinze échantillons nationaux de mille personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. (AFP)
Tag(s) : #Laïcité dans la presse

Partager cet article

Repost 0