Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Est-ce le fonctionnement brouillon ou dilletante de ce parti ou un intérêt très relatif pour les questions afférentes à la laïcité  qui est en cause ici ? Toujours est-il qu'un amendement bien utile est passé ce jour-là à la trappe...

________________________________________________________________________

Les verts étaient absents de l'hémicycle au moment de soutenir leur propre amendement relatif à un nouveau statut de l'Alsace-Moselle concernant l'obligation de l'enseignement religieux.

Lors du débat parlementaire sur le port de signes religieux et la laïcité, trois députés Verts, Mme Billard, Yves Cochet et Noël Mamère, avaient déposé un amendement demandant qu'en Alsace-Moselle, l'enseignement religieux soit déclaré facultatif et que les parents d'élèves soient désormais contraints de faire savoir, en début d'année scolaire, s'ils désirent que leurs enfants assistent aux cours d'enseignement religieux.

Jusqu'à présent, celui-ci est « obligatoire », mais les parents peuvent demander que leurs enfants soient dispensés d'y assister.

Quatre députés bas-rhinois, Émile Blessig, Antoine Herth, Frédéric Reiss et Marc Reymann, étaient dans l'hémicycle pour contrer l'argumentation des députés Verts le moment venu.

Mais ils n'ont pas eu à intervenir, car lorsque l'amendement a été appelé, aucun de ses trois auteurs n'était en séance pour le défendre. Il est donc automatiquement passé à la trappe.

Tag(s) : #Dominique Voynet

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :