Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Olivier Besancenot ,

Comme tous les candidats, Olivier Besancenot dit son attachement à la laïcité. Et sans doute se pense-t-il authentiquement laïque. Pourtant, la position de la LCR sur cette question est pour l'heure des plus  inquiétante. Faisant débat au sein même du parti, elle peut être  - on l'espère encore - amenée à évoluer, inch'allah!


 

Vers une alliance anti-capitalistes / islamistes

Toujours est-il qu'aujourd'hui, la LCR semble suivre la ligne anti laïque du Socialist Workers Party (SWP) britannique, prônant une alliance avec les islamistes dans un même front anti-capitaliste. Vigilant lorsqu'il s'agit des "cathos", intégristes ou non, la LCR perd soudainement tout sens critique lorsqu'il s'agit de ce qu'elle appelle "la religion des ex-colonisé(e)s", comprenez l'islam.

La LCR n'a cessé de dénoncer la loi sur les signes religieux à l'école, souvent comme une forme de colonialisme et par là même de racisme.

Assimiler la laïcité au racisme, c'est exactement le discours des Indigènes de la République auxquels la LCR semble emprunter la rhétorique.

Dès lors, les mouvements islamistes deviendraient-ils des mouvements de libération et des alliés dans la lutte contre l'impérialisme étatsunien ? Toute remise en cause de cette alliance serait elle aussitôt taxée d' "islamophobe" ? Si chez certains militants de la LCR, dénoncer les propos antisémites du Hezbollah, les crimes d'honneur du Hamas par exemple serait faire le jeu du sionisme (comme à une autre époque dénoncer les procès de Moscou était faire le jeu de l'impérialisme), d'autres ont un discours plus nuancé.

 

Le cul entre deux chaises

Ainsi la majorité de la direction nationale qui rejoint les Indigènes de la République sur le fond, trouve cependant " problématique d’insinuer, comme le fait l’appel des Indigènes, que toute critique de l’intégrisme et du fondamentalisme religieux obéit nécessairement à une logique de « guerre des civilisations », se met au service du néoconservatisme américain et se fait l’agent de Bush". C'est vrai que c'est un peu fort !

Et si la LCR est aussi hostile à la loi sur l'interdiction à l'école des signes religieux ostensibles, elle est plus sceptique sur le fait de stigmatiser cette loi comme "discriminatoire, sexiste, raciste... loi d'exception aux relents coloniaux " (appel pour des « assises de l’anticolonialisme post-colonial » des Indigènes de la République) alors même peut on lire sur le site de la LCR "qu’on connaît le clivage qui partage les antiracistes quant à l’appréciation du port du voile".

A vrai dire, il est assez difficile de connaître très précisément le discours d'Olivier Besancenot sur ces questions qui se mêle à celui de son parti. Un éclaricissement serait sans doute souhaitable durant la campagne, d'autant que son parti rassemble des sensibilités, des courants divergeants.

YB

_________________________________________________________________________________

Les +

 Il semblerait que la ligne anti laïque de la LCR ne fasse pas l'unanimité au sein de la Ligue. On peut encore espérer un revirement...

 Si la LCR a condamné la loi sur « les signes ostensibles » comme discriminatoire, elle dit aussi ne pas avoir "renoncé à combattre le port du voile comme signe et instrument d’oppression des femmes, ni à la nécessaire solidarité avec les femmes qui le combattent". Y a donc un peu d'espoir... Mais si ces déclaration pouvait aussi se traduise en actes...

__________________________________________________________________________________

Les - 

Une opposition à la loi sur le port des symboles religieux à l'école. 

La LCR est de toutes les manifs de barbus, celles des pro voiles bien sur qu'elle encadrait même comme celle pour le Liban où les militants trotskystes n'étaient guère gènés de mêler leur drapeaux  rouges aux drapeaux  jaunes du hezbollah.

 Quand Olivier Besancenot décide de rendre hommage à un homme sur le site de la LCR, c'est au prêcheur Malcolm X qu'il le fait.
 Et lorsqu'il se met au rap,
c'est pour s'afficher avec l'un des plus douteux chanteur du rap français raciste et mysogyne Mr R, l'auteur de ces paroles superbes : « La France est une garce n'oublie pas de la baiser, jusqu'à l'épuiser, comme une salope faut la traiter » ou encore « Mes frères musulmans sont haïs, comme mes frères juifs à l’époque du Reich, de l' Allemagne des nazis ».
 

Tag(s) : #Olivier Besancenot

Partager cet article

Repost 0