Rechercher

le communautarisme

... c'est quoi ?


SarkObséquieux

Benoît XVI 
à propos de la laïcité
 : « Ce courant de pensée souhaite que la vie publique ne soit pas touchée par la réalité chrétienne et religieuse. Une telle séparation, que je qualifierais de “profanité” absolue, serait certainement un danger pour la physionomie spirituelle, morale et humaine de l'Europe. »

Loi de1905 - Art. 2

« La République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte »

Recommander

Action


Appel National pour l'École Publique
« En campagne pour l'École Publique jusqu'au 19 juin 2010 ! »

Bientôt 300 000 signatures ! Rejoignez vous aussi l'appel

 

Souscription Les 3 vies du chevalier. Une souscription nationale est ouverte pour le film. Un groupe Facebook Voir interview sur France 3. + Vidéo

Dieudonné M'bala Mbala

Samedi 16 septembre 6 16 /09 /Sep 02:03

 Dieudonné M'bala M'bala ,

 

   

  ABANDON

DE LA PRESIDENTIELLE (11/10/06)

 

Dieudonné est une bizarrerie sur l’échiquier politique, une tâche. A lire son "programme" sans grand rapport avec les préoccupations des Français, on pourrait penser qu’il s’est tout simplement trompé de campagne, de pays…. Dieudonné est le seul candidat a soutenir officiellement le Hamas et à faire une campagne exclusivement axée sur le Moyen Orient.

Son programme : la charte du Hamas ?

 

C’est presque ainsi qu’il lance sa campagne, chantant les louanges des islamistes. Le 26 janvier 2006, quelques semaines après l’annonce de sa candidature, dans un communiqué officiel, Dieudonné félicite le parti islamiste : « Le Hamas a remporté une grande victoire aux élections législatives palestiniennes et je tiens à lui adresser mes plus sincères félicitations ». Le ton est donné, la campagne est lancée !

Pour comprendre les valeurs chères à l’ancien humoriste, faut-il alors se plonger dans la charte du Hamas ? Cette charte adoptée en 1988 est édifiante : « une Palestine islamique », un statut des femmes ramené à des tâches familiales ou à l’éducation des enfants pour les préparer au rôle de combattant, avec bien sûr « suffisamment de connaissance et d'entendement pour l'exécution des tâches ménagères », dénonciation des Juifs (art. 22), appel à la mort des Juifs : "L'Heure ne viendra pas avant que les mu­sulmans n'aient combattu les Juifs (c'est à dire que les musul­mans ne les aient tués) » (art.7), etc… un joli projet de société en effet pour la France ! On ne peut qu'être curieux de connaitre les maires qui apporteront leur signature à un candidat séduit par un tel programme !

Celà n'empêche bien sûr pas Dieudonné de se déclarer sans rire "anticommunautariste convaincu" et "laïque". L'humoriste pousse même l'humour jusqu'à baptiser l'un de ses spectacles « 1905 ». Ainsi Dieudonné peut se dire laïque et applaudire à la victoire d’un parti islamiste qui affirme clairement que « La Laïcité est en contradiction complète avec l'idéologie religieuse » (art. 27 de la charte du Hamas) ou rencontrer par exemple, comme il l'a fait en août 2006, le directeur de la chaîne du Hezbollah (Al Manar) ou le révérend antisémite Jesse Jackson, également proche du hezbollah (au point qu'il joue régulièrement avec les islamistes un rôle de médiateur).

Un rapprochement avec le Front National

Il est loin le Dieudonné de l’époque de Dreux, en guerre en 1997 contre la candidate FN Marie-France Stirbois ! Aujourd’hui, Dieudonné trouve des charmes au FN, parti soit disant pro arabe et non raciste. C’est le coordinateur de campagne même de Dieudonné, Marc Robert, qui raconte dans une vidéo (si vous avez le courage d'écouter une heure d'âneries) comment Dieudonné a changé son regard sur le FN. Marc Robert, son chef de campagne, est un ancien du Front National justement. A écouter chacune de ses interventions, il semble faire une campagne jumelée : celle de son candidat et celle du FN dont il continue à louer la lucidité et les positions pro-arabes.

Ainsi, s’il etait très probable que Dieudonné n’obtienne jamais les 500 signatures nécessaires (qu’il n’a pu avoir déjà en 2002), il aura assurément apporté de l’eau au moulin du Front national.
Et si c'était là le but recherché...

Dieudonné et le FN ne cessent de se faire des clins d'oeil complices.  Dieudonné prend ainsi la défense du numéro 2 du FN, Bruno Gollnish, exclu de l’université de Lyon III à la suite de ses propos sur les chambres à gaz : «  quand je vois ce qui se passe aussi avec M. Gollnisch, retirer son travail à quelqu'un sans que la justice ait pu se prononcer. On est dans un Etat de droit, sous la pression d'un lobby qui se croit tout permis dans ce pays". Le collectif « la banlieue s’exprime » parainné par Dieudonné et son site éponyme prend ouvertement position pour Gollnish faisant même des liens sur le site de l'organe du FN, « National Hebdo » .

De son côté, Jean Marie Le Pen, sur son site, rend la politesse et affiche un message de soutien à l’humoriste dans l'affaire l'opposant à Marc-Olivier Fogiel. De même la mouvance FN soutient la mouvance Dieudonné. Renouveau Français par exemple, proche du FN vient soutenir au tribunal la Tribu Ka.

Quand il ne se compare pas à Gollnish, Dieudonné fait un parallèle entre lui et Le Pen : "plus ils cassent Le Pen, plus les gens votent pour lui. Plus on me casse moi, plus on vient me voir. Ils sont en train de perdre leur pouvoir, les sionistes. Tant mieux" (dans le journal algérien L'Expression). C'est que Dieudonné situe bien le FN dans le même camp que lui, celui des anti-sionistes. Dans « Le choc du mois » (mai 2006), journal (dirigé par jean Marie Molitor, également directeur de "Minute") qui avait cessé de paraître en 1993 après une interview du négationniste Faurisson, Dieudonné interviewé établit encore une véritable communauté de destin entre Le Pen et lui : "Il est la vraie droite, je suis la vraie gauche. le Nouvel Empire n'aime ni les uns ni les autres ».

Dieudonné se retrouve sur la haine des juifs avec les "Identitaires", obsédé pareillement par le "complot sioniste mondial" qu'il croit percevoir derrière presque tous les politiques. Il accorde ainsi une interview sur le site d'extrême droite Novopress, usant chaque fois du mot « sioniste » au lieu de "juif", comme autrefois "Rivarol" parlait de « jeune » pour « maghrébin » afin de contourner la loi Gayssot.

Le négationnisme ne gène pas Dieudonné. Ginette Hess Skandrani a ainsi pu rejoindre le bureau de campagne de Dieudonné. Cette femme, antisémite et négationniste, a été définitivement exclue des Verts en 2005 pour avoir publié des textes sur le site négationniste "Aaargh" (interdit en 2005 par la justice française) et collaboré au journal "L'Audace" du négationniste Mondher Sfar. Elle s'oppose bien sûr à la loi Gayssot qui condamne la publication de propos négationnistes et fait régulièrement publier sur le site officiel de campagne de Dieudonné des articles écrits par ses amis négationnistes. (voir Dieudonné et les négationnistes ). Elle soutient le négationniste Roger Garaudy et est également proche de Mohammed Latrèchefondateur du parti des musulmans, celui même qu'on a appelé le "le Pen arabe".

Antisémite, ultra-communautariste, obsédé par la race

Il est quasiment impossible de faire l’inventaire de toutes les déclarations antisémites et communautaristes du candidat. Celles ayant fait l'objet de procès n'étant pas les plus fracassantes. Il serait sans doute interessant aussi de lire et traduire les interviews qu'il a accordées dans des journaux islamistes. Derrière ses positions anti sionistes, se cache (se cache-t-il vraiment ?) un antisémitisme authentique.

Dieudonné ne peut raisonner qu’en terme de race, communauté, religion. Il opposera toujours, avec cette même indécence, une mémoire à une autre, l’esclavage à la shoah par exemple comme si celles-ci étaient en compétition. Si Dieudonné aime citer les auteurs noirs, il serait sans doute bien avisé alors de relire « Peau noire masque blanc » de Franz Fanon dont la pensée humaniste est en opposition totale avec ses positions. Dieudonné a longtemps joui du bénéfice du doute de par son statut d'humoriste. Le doute aujourd'hui n'est plus permis.

YB

Abandon Le 11 octobre 2006, Dieudonné se retire finalement de la présidentielle, faute des 500 signatures. "A ce jour, je n'en ai que 200. Je mets donc la politique de côté au profit de mon métier" dit-il. N'excluant pas d'"entrer dans les débats entre les deux tours", il a toutefois assuré qu'il ne donnerait "ses voix à personne". Un retrait qui ne change rien. D'autes candidats d'extrême droite sont toujours bien présents...

 ________________________________________________________________________________________

 

 

 

  Les -

Ultra-laïque auto-proclamé, Dieudonné compte ses amis chez les intégristes chiites du Hezbollah (soutien à la chaîne Al-Manar) comme chez les islamistes sunnites du Hamas ou du comité Cheikh Yassine en France.
Il  a d'ailleurs le soutien de nombre d'entre eux. Au Congrès de l'UOIF,
Thami Breze lui ouvre les bras : « Les persécutés se rencontrent. Ils ne veulent pas qu’on pratique notre religion, les libertés sont en train de se rétrécir, les musulmans sont acculés à la clandestinité ». Le théologien Hani Ramadan, frère de Tariq, célèbre pour ses positions en faveur de la lapidation des femmes adultères, reconnait aussi en lui un frère idéologique : « Je sens à travers vos engagements que vous êtes très proche des musulmans. J’ai l’impression que vous êtes un frère. Merci d’être là. »

Ses fréquentations sont au moins aussi douteuses que ses déclarations. Ainsi Dieudonné accueille dans son théâtre par exemple les membres du groupusculaire et raciste Parti Kemite. Les sites proches de Dieudonné les Ogres, la banlieue s'exprime... relaient d'ailleurs les communiqués du mouvement interdit Tribu Ka dont il doit finalement se désolidariser après l'interdiction de son théâtre aux non noirs.
Dieudonné est proche de Thierry Meyssan, président du Réseau Voltaire et auteur de la thèse délirante "l'Effroyable imposture". Comme lui, il a un goût prononcé des complots.
Il fréquente les négationnistes qu'il accueille d'ailleurs aussi dans son théatre de la Main d'Or : Maria Poumier, Ginette Skandrani, etc...
Alain Soral est aussi un de ses amis. Les propos de Soral sont jugés antisémites meme par les représentants de la liste électorale Euro Palestine (à laquelle il avait apporté son soutien). Les initiateurs de la liste décident de prendre leur distance avec Dieudonné qui est alors viré. Leïla Chahid notamment avait jugé que cette liste "contribuait à affaiblir la solidarité avec la Palestine".
Autre
soutien de Dieudonné, le militant islamiste Nouari Khiari qui, d'après le Nouvel Observateur (n°2054, 18 mars 2004) dansait de joie, au siège du Front National à Saint-Cloud, quand il fut annoncé que Le Pen serait présent au deuxième tour de l'élection présidentielle. C'est un proche de Farid Smahi, conseiller régional FN d'Ile-de-France.
Dieudonné a reçu aussi le soutien de Hugues Petit, conseiller régional Front National Rhône-Alpes et proche de Bruno Gollnisch : «Je soutiendrai sans réserve Dieudonné s'il est poursuivi au nom de la loi Gayssot pour ses derniers propos», affirme-t-il.
Début novembre 2006, Dieudonné arrivait en compagnie de Farid Smahi, conseiller  régional IDF FN à la fête Bleu Blanc Rouge. Il est chaleureusement accueilli par Gollnish et salue Le Pen qu'il rencontre lors de sa visite.

Quand Dieudonné apporte son soutien à des Juifs, ce ne sont jamais évidemment des laïques mais toujours des religieux antisionistes, comme les extremistes
Netourei Karta qu'il a invités dans son théatre de la Main d’Or pour une conférence de presse. Les Netourei karta ont ainsi pu déclarer : « Tant que l'Etat d'Israël existera, aucune paix ne sera possible ».
Quelques citations de Dieudonné.

Le président vénézuélien Hugo Chavez, proche de Mahmoud Ahmadinejad et soutenant le programme nucléaire de Téhéran, est une des idoles du site de Dieudonné (il l'a d'ailleurs rencontré). Un "délégué Dieudonné" à Caracas se fait même l'échos des dernières frasques de Chavez.
 Pour Dieudonné, le président iranien Ahmadinejad est "un homme de bon sens et de courage. Ses propositions semblent faire avancer le débat" (Sur radiodieudo)

(à suivre... la liste risque d'être un peu longue)

Par Yann - Publié dans : Dieudonné M'bala Mbala
Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés